La société civile est solidaire avec les réfugiés (#AvecLesRéfugiés)

Le 20 juin marque la journée où le monde se réunit pour commémorer le courage et la persévérance des millions de réfugiés qui ont été contraints de fuir en raison de la guerre, de la persécution, et des catastrophes naturelles. Avec les derniers chiffres des Nations Unies indiquant un record de 65,6 millions de déplacés en 2016 et qu’une personne est contrainte d’abandonner sa maison toutes les trois secondes, l’appel n’a jamais été aussi fort pour que le monde soit solidaire avec les réfugiés (#AvecLesRéfugiés). Découvrez comment la société civile mondiale a répondu à l’appel.

2017 : Où en sommes-nous #AvecLesRéfugiés ?

« Nous vivons aujourd’hui dans un monde où les incertitudes abondent ; l’instabilité économique, les soulèvements politiques et la violence près de chez nous peuvent donner l’envie de fermer les yeux ou de fermer nos portes. Mais la peur et l’exclusion ne nous mèneront pas vers un monde meilleur, elles ne peuvent mener qu’à la construction de barrières, à l’aliénation et au désespoir. »

C'était le message de Filippo Grandi, le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, qui a ajouté « Le temps est venu de changer de trajectoire. Et pour le mieux. ».

Le rapport du Haut-Commissariat pour les Réfugiés sur les tendances mondiales a été accompagné d’une vidéo mettant en avant cinq faits concernant les personnes contraintes de fuir :

 

 

A compter du 14 juin, on estime que 1 828 réfugiés ont perdu la vie en essayant d’atteindre l’Europe en 2017, selon l’Organisation Internationale pour les Migrations, avec 95% des décès ayant eu lieu dans la mer Méditerranée entre la Libye et l’Italie.

Afin de tenter de réduire ces chiffres stupéfiants, la Croix Rouge a dévoilé "Virtual Volunteer" (« Volontaire virtuel ») – une application mobile qui utilise la géolocalisation pour fournir aux réfugiés et aux migrants se trouvant en Italie des informations et des services tels qu’une aide juridique, psychologique et médicale.

« Les informations sauvent des vies. Veiller à ce que les personnes aient accès a des informations factuelles et sans préjugés a un impact important », a déclaré Francesco Rocca, Président de la Croix Rouge - Italie.

 

 

Déconstruire les idées préconçues sur les réfugiés

La Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) a publié une vidéo visant à remettre en question les idées reçues sur les réfugiés – et rappelant que bien que l’attention soit portée sur la crise migratoire en Europe, le continent n’accueille que 6% des réfugiés du monde:

 

 

   

De même, International Crisis Group a rectifié l’idée selon laquelle les réfugiés sont de simples victimes, conduisant une recherche d’un an menée auprès de quelques-uns des 327 000 déplacés au Burundi qui a permis de produire un rapport soulignant le rôle qu’ils continuent de jouer dans la réponse aux problèmes du pays en faisant entendre leur voix.

 

Unité culturelle et communautaire en soutien aux réfugiés

En commémoration de la Journée mondiale pour les réfugiés, Amnesty International et Sofar Sounds ont annoncé une nouvelle série de concerts, "Give a Home" (« Donner une maison »), auxquels prendront part des milliers de musiciens tels The Naked and Famous, James Morrison et Rudimental qui joueront dans près de 200 villes. L’objectif de cette journée, qui sera lancée le 20 septembre 2017, est de rassembler la communauté musicale afin de célébrer l’égalité et la dignité de tous les êtres humains tout en soulevant des fonds pour soutenir le travail de l’organisation chargée de documenter les violations des droits de l’Homme qui les menacent.  

 

Et la CPI dans tout ça ?

 

 

Au fur et à mesure que la crise mondiale des réfugiés se poursuit, la CPI joue un rôle crucial dans le renforcement des lois visant à protéger les droits fondamentaux des personnes réfugiées et déplacées à l'intérieur du pays.

Plusieurs des situations de la CPI considèrent le transfert forcé des populations comme un crime et, en 2017, les juges de la CPI ont commencé à poursuivre l'ancien commandant de la LRA, Dominic Ongwen, pour les attaques dirigées contre les camps de personnes déplacées dans le nord de l'Ouganda. En émettant des arrêts qui affectent les réfugiés et les communautés déplacées à l'intérieur du pays, la CPI peut influencer la façon dont les États d'origine et d'accueil reconnaissent les droits humains de leurs groupes vulnérables.

 

En savoir plus sur la façon dont la CPI peut aider les personnes déplacées.