Warning message

The subscription service is currently unavailable. Please try again later.

CAMPAGNE POUR LA JUSTICE GLOBALE

Le problème: Accès global inégal à la justice pour les crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide.

La solution: Que tout le monde devienne membres de la CPI, l’adoption de lois nationales pour poursuivre des individus pour leurs crimes graves et pour pouvoir coopérer avec la CPI.

Le but : Que tout le monde soit protégé par l’État de droit. La justice, la dissuasion des activités criminelles, la paix.

Etats membres de la Cour pénale internationale 

Il est impressionnant de compter 124 pays membres de la CPI. La plupart de l'Europe, de l'Amérique latine et de l'Afrique sont États parties au Statut de Rome. Pourtant, de grandes lacunes subsistent au Moyen-Orient, dans l’Afrique du Nord et en Asie en particulier — et de grandes puissances comme la Chine, l’Inde et les États-Unis restent en dehors du système.

QUELLE EST LA POSITION DE VOTRE GOUVERNEMENT 

Cameroun:Joindre la lutte pour la justice globale

Le président du Cameroun, Paul Biya, devrait prouver son engagement à donner la protection du droit international à ses citoyens en adhérant à la Cour pénale internationale (CPI). Le Cameroun est l'objet de notre Campagne pour la justice globale pour ce février 2016.

Faites appel au Cameroun pour rejoindre la CPI

Haut du formulaire

Nom *

Adresse e-mail *

Inscrivez-moi pour JusticeGlobale Hebdo *

Les États doivent adhérer au système de justice internationale créé par le Statut de Rome. Les États doivent tout d’abord décider d’accepter la compétence de la CPI, de respecter sa législation et d’adopter leurs lois nationales pour juger les crimes graves.

EN SAVOIR PLUS SUR LA RATIFICATION ET L'IMPLIMENTATION DU STATUT DE ROME